Pour la gauche, la victime n’est pas Thomas, mais les jeunes du quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère

P

Cet article a été lu par 1146 personnes

Mehdi, Mounir, Salim et leurs amis ont été reçus à l’Assemblée sur l’invitation d’une députée NUPES. Ils ont déclaré vouloir prendre le pouvoir par les urnes, demandent le droit de vote des étrangers et réclament plus d’assistanat suite au meurtre de Thomas à Crépol suite à l’agression par des jeunes de leur quartier, le tout sous les applaudissements de quelques députés de gauche.

Parmi les propositions de ces jeunes, accompagnés de trois adultes présentés comme « anciens du quartier », on retrouve notamment un appel à ne plus être «politiquement inoffensifs » et à prendre le pouvoir par les urnes et à donner le droit de vote aux étrangers « qui contribuent à la création de richesse dans le pays ».

Bel aveu d’impuissance et de faiblesse, une demande « d’accompagnement à la parentalité » (sic) a été formulée. D’autres demandes portent sur un renforcement du soutien à « la scolarité », la création d’un « Label Diversité », une « réunification des territoires » (sic) et davantage de « brassage pour être plus fort ensemble »…

Au total, deux heures d’audition, devant neuf députés de gauche, Mireille Clapot a salué la prise de parole de ces jeunes, « qui met en relief leur sentiment de rejet, d’exclusion de la société dont ils se sentent victimes« , rapportent France Bleue et Europe 1 qui ne manque pas de souligner, non sans volonté de nuire et de désinformer, qu’«  aucun député marqué à droite ou à l’extrême-droite n’était présent ». Et pour cause, tous les députés étaient invités à cette audition, sauf ceux du RN, explicitement exclus dans le communiqué de presse de Marie Pochon, comme le rapporte France info.

La députée NUPES Marie Pochon avait déjà pris la défense des jeunes du quartier de la monnaie en novembre 2023 en affirmant, sans aucune preuve, que la famille de Thomas était « bouleversée » par les « discours racistes les plus rances » et « la récupération de l’extrême-droite ». Elle est allée encore plus loin en invitant à l’Assemblée nationale des jeunes du quartier de la monnaie à Romans-sur-Isère pour une audition.

Personne ne nous invite à l’Assemblée nationale pour exprimer notre ressenti face à la dégradation des conditions de vie des Français autochtones. Pourquoi ?

A propos de l'auteur

Grégory Roose

Écrivain et éditorialiste. J'écris des nouvelles et des récits courts. Mes livres sont disponibles ici

commentaire

Laisser un commentaire

  • J'aime 9
    Je n'aime pas 2

    rien d’étonnant, de nombreux musulmans votent à gauche , extrême gauche , écolos , donc la nupes flatte sans cesse une partie de son vivier électoral.

Nouveautés LIVRES

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.