La Macronie ? 18 condamnations, 7 mises en examen et 13 enquêtes en cours

L

Cet article a été lu par 966 personnes

Voici la liste ⬇️⬇️⬇️

18 CONDAMNATIONS

1/ Laetitia Avia : Condamnée en juillet 2023 à 6 mois de prison avec sursis et 2 ans d’inéligibilité pour harcèlement moral envers ses anciens assistants parlementaires. Un cas de plus au sein de LREM.

2/ Anne-Christine Lang : En mai 2023, l’ex-députée #LREM écope de 3 ans d’inéligibilité et 60 000€ d’amende pour détournement de fonds publics, utilisant son indemnité à des fins personnelles.

3/ François Pupponi : Ancien maire et député MoDem, condamné en janvier 2022 à 5000€ d’amende et 29 000€ de dommages pour abus de biens sociaux.

4/ Alain Griset : Ministre délégué condamné en décembre 2021 à 6 mois de prison avec sursis et 3 ans d’inéligibilité pour déclaration incomplète de patrimoine. Une affaire qui l’a contraint à démissionner.

5/ Sira Sylla : Ex-députée LREM condamnée en septembre 2022 pour harcèlement moral et non-paiement d’heures supplémentaires.

6/ Jacques Krabal : Député condamné en novembre 2021 pour travail dissimulé et #harcèlement moral envers son directeur de cabinet.

7/ Pierre Cabaré : En septembre 2021, le député LREM est condamné aux prud’hommes pour « licenciement sans cause réelle et sérieuse ». Une affaire qui s’ajoute à une précédente condamnation en 2003.

8/ Sandrine Josso : En février 2021, la députée #MoDem est condamnée à un an d’inéligibilité pour non-présentation de ses comptes de campagne. Une peine qui ne l’a pas empêchée de se présenter à la réélection.

9/ Benoit Simian : Membre du groupe Libertés et Territoires à l’Assemblée, condamné en juin 2022 à 8 mois de prison avec sursis pour des faits de violence envers son ex-compagne. Une condamnation qui ne l’empêche pas de se représenter.

10/ M’Jid El Guerrab : Ancien député LREM, mis en examen en 2017 pour violences volontaires avec arme envers un cadre du PS. Condamné en mai 2022 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 2 ans d’inéligibilité.

11/ Jean-Paul Delevoye : Ancien haut-commissaire aux retraites, condamné en décembre 2021 à 4 mois de prison avec sursis et 15 000€ d’amende pour non-déclaration de mandats.

12/ Stéphanie Kerbarh : Députée LREM condamnée en décembre 2019 pour licenciement sans cause réelle et sérieuse de son assistant.

13/ Alexandre Benalla et Vincent Crase : L’affaire qui a secoué l’Élysée en 2018. Benalla condamné en novembre 2021 à 3 ans de prison dont 1 ferme. Une affaire qui a surtout touché des hauts responsables de l’État.

14/ Jérôme Peyrat : Conseiller d’Emmanuel Macron condamné en septembre 2020 pour violences envers son ex-compagne.

15/ Stéphane Trompille : Condamné en mai 2020 pour harcèlement sexuel envers une ex-collaboratrice.

16/ Mustapha Laabid : Député LREM condamné en août 2019 à 6 mois de prison avec sursis, 3 ans d’inéligibilité et 10 000€ d’amende pour abus de confiance. Une affaire liée à l’utilisation d’argent d’une association à des fins personnelles.

17/ Claire O’Petit : Condamnée en octobre 2017 pour « fautes de gestion » lorsqu’elle était représentante légale de l’ADCP.

7 MISES EN EXAMEN

1/ François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard : En 2017, trois membres du MoDem, François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard, sont mis en examen pour des emplois présumés fictifs d’assistants au Parlement européen.

2/ Alexis Kohler : Proche d’Emmanuel Macron, le secrétaire général de l’Élysée est impliqué dans une affaire de conflit d’intérêts liée à ses liens avec l’armateur MSC. Mis en examen en septembre 2022 pour « prise illégale d’intérêts » et « trafic d’influence ».

3/ Thierry Solère : Député « constructif » passé chez LREM, mis en examen en octobre 2019 pour fraude fiscale, détournement de fonds publics et trafic d’influence. En février 2022, de nouvelles mises en examen s’ajoutent, notamment pour détournement de fonds publics et trafic d’influence.

4/ Le directeur financier et le trésorier du Modem : Dans le cadre de l’affaire des emplois présumés fictifs au Parlement européen, le directeur financier Alexandre Nardella et le trésorier Michel Mercier du Modem sont mis en examen pour « complicité de détournement de fonds publics » et « recel de détournement de fonds publics ».

5/ Richard Ferrand : Ancien ministre et actuel président de l’Assemblée nationale, mis en examen en septembre 2019 pour prise illégale d’intérêts dans une affaire liée aux Mutuelles de Bretagne. Une première pour un président de l’Assemblée.

13 ENQUÊTES EN COURS

1/ Bruno Le Maire : Le micro-parti « Avec BLM » fait l’objet d’une enquête sur le financement de la campagne pour la primaire de la droite en 2016. Le ministre de l’Économie déclare sa surprise face à cette investigation de la Brigade de répression de la délinquance économique.

2/ Marlène Schiappa : Le parquet national financier ouvre une information judiciaire sur le fonds Marianne créé par la secrétaire d’État. Des accusations de « détournement de fonds publics par négligence », « abus de confiance » et « prise illégale d’intérêts » éclatent.

3/ Caroline Cayeux : La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique saisit la justice sur la déclaration de patrimoine de l’ex-ministre déléguée. Des soupçons de « déclaration mensongère de patrimoine » et « fraude fiscale » la contraignent à démissionner.

4/ Damien Abad : Ancien ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, il fait l’objet d’une enquête pour tentative de viol depuis juin 2022. Des accusations graves qui conduisent à son écartement du gouvernement.

5/ Chrysoula Zacharopoulou : Secrétaire d’État chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux, elle est visée par deux plaintes pour viol commis dans le cadre de ses fonctions de gynécologue. Une enquête est ouverte par le parquet de Paris.

6/ Nathalie Elimas : Ancienne secrétaire d’État chargée de l’Éducation prioritaire, elle fait l’objet d’une enquête administrative sur des accusations de harcèlement et de maltraitance au sein de son cabinet.

7/ Sébastien Lecornu : Ministre des Outre-Mer, il est sous le coup d’une enquête préliminaire pour une possible prise illégale d’intérêts liée à ses fonctions antérieures. Des faits remontant à ses responsabilités dans le conseil départemental de l’Eure.

8/ Olivier Dussopt : Le ministre du Travail fait face à des soupçons de favoritisme dans un marché truqué avec le groupe Saur.

9/ Le « dircab » de Richard Ferrand : Jean-Marie Girier, directeur de cabinet de Richard Ferrand, est sous le coup d’une enquête du Parquet national financier. Des soupçons de stratégie visant à « siphonner les élus du Parti socialiste et créer un Agir de gauche » sont au cœur de cette investigation.

10/ Jean-Jacques Bridey : Député LREM, président de la commission de la défense à l’Assemblée nationale, il fait l’objet d’une enquête pour concussion et détournement de fonds publics. Des accusations liées au dépassement des plafonds d’indemnités de cumul de mandats.

11/ Laura Flessel : La ministre des Sports démissionne pour des « raisons personnelles », mais des révélations ultérieures suggèrent des manquements déclaratifs au fisc. Des questions autour de sa société de droit à l’image et d’éventuelles fraudes fiscales.

12/ Françoise Nyssen : Ministre de la Culture, elle est visée par une enquête préliminaire sur des irrégularités dans des travaux réalisés par sa maison d’édition Actes Sud.

13/ Muriel Pénicaud : La ministre du Travail est entendue comme témoin assisté dans une enquête sur le rôle de Business France dans l’organisation d’une soirée à Las Vegas pour le candidat Macron.

(source: regards . fr)

A propos de l'auteur

Grégory Roose

Écrivain et éditorialiste. J'écris aussi des nouvelles pour la Furia, des éditos pour Valeurs actuelles et des analyses pour Livre noir.
Retrouvez tous mes livres aux éditions La Nouvelle librairie et Ad
Gloriam
. Vidéo quotidienne sur Youtube.

commentaire

Laisser un commentaire

  • pas d’inquiétude pour ces braves gens , qui défendent ou défendaient si bien les intérêts de la nation, donc de la plèbe , ils ne seront pas embastillés ou très peu .

Grégory Roose

Écrivain et éditorialiste. J'écris aussi des nouvelles pour la Furia, des éditos pour Valeurs actuelles et des analyses pour Livre noir.
Retrouvez tous mes livres aux éditions La Nouvelle librairie et Ad
Gloriam
. Vidéo quotidienne sur Youtube.

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

gregory roose ecrivain lot de livres acheter directement promotion soldes