LA FRANCE DES KEBABS (2024)

L

Cet article a été lu par 1013 personnes

Le Kebab est un marqueur visuel puissant, dans l’espace public, de la présence des communautées maghrébines ou turques en France. Aucune région française n’est épargnée par ce phénomène, mais ce qui surprend le plus est leur présence dans des zones rurales, y compris les plus reculées.

Par exemple, de toutes petites communes accueillent des Kebabs de la Dordogne à l’Aveyron, au coeur de la France profonde. On observe le même phénomène dans les zones rurales du Pas-de-Calais.

Concernant les grandes agglomérations, Paris, Lyon et Marseille (présence relativement faible) ont une distribution des Kebabs qui leur procure une visibilité quasi permanente dans l’espace public.

Des villes comme Lille ou Rouen sont également très touchées par ce phénomène :

L’une des palmes revient à la ville de Nantes avec un nombre et une densité surprenante de kebabs sur tout son territoire, à tel point qu’il y a plus de Kebabs dans cette ville que de crêperies !

NB : ces cartes ne représentent que les Kebabs considérés comme « vente à emporter ». Les « restaurants » Kebabs en sont exclus. Le nombre de kebabs est en réalité plus important que cela...

A propos de l'auteur

Grégory Roose

Écrivain et éditorialiste. J'écris des nouvelles et des récits courts. Mes livres sont disponibles ici

commentaires

Laisser un commentaire

  • Cher Gregory,
    Quand je me suis mise en quête d’un nouveau lieu de vie, j’ai privilégié une habitation à bonne distance du premier kebab et de ce qui va généralement avec, grâce à Google maps et trouvetamosquee.fr

  • C’est dingue comme le paysage français a changé, mais qui a bien pu favoriser cela et pourquoi ? La réponse est simple, il faut lire certains livres pour le comprendre (« des pions sur l’échiquier »-« la stratégie du choc »-Claire Séverac). Les sources sont multiples mais encore faut-il vouloir comprendre et ne pas s’arrêter juste à ce que l’on veut bien nous faire croire. N’oubliez pas aussi, que Macron est un young leader placé là pour nous détruire.

  • Ces kebabs sont des petits commerces qui ne nécessitent pas beaucoup d’investissements mais qui peuvent rapporter gros à leurs propriétaires. Au même titre qu’il y’a eu une  » pizza connection » Il existe 1  » kebab connection ». Ces commerces sont tenus très souvent par des trafiquants de drogue avec pour finalité de blanchir l’argent de la drogue. C’est un fait connu mais le ministère de l’intérieur ne prend pas à sa juste considération ce phénomène et préfère les laisser proliférer plutôt que de réglementer leur implantation anarchique. De temps en temps, un contrôle sanitaire qui permet d’en fermer un occasionnellement. Vous remarquerez que des kebabs, vous n’en trouverez pas dans le 6,7,8 et 16 arrondissements de Mais. Étrange, non ?

  • Je suis végétarien alors les kebabs c’est sans moi. Quand je n’étais pas végétarien j’ai mangé quelques fois dans un kebab ou a emporté et faut avouer que c’est bon. Une fois à Châtelet pas loin des halles avant d’aller au ciné Cité j’ai voulu prendre un kebab et ce que m’a servi « momo » paraissait immangeable. Un nouveau « mouton » venait d’être fixé sur le tourne broche et la viande paraissait pas cuite. J’ai eu l’intelligence de fermer ma gueule, prendre le plat à emporter et de le jeter. Depuis je suis végétarien et presque vegan. Les viandars me débectent. Mais entre une France chasse pêche nature tradition et une France kebab, même si les 2 me débectent je choisi pêche chasse nature et tradition. Le 9 juin c’est Marion !

  • Gregory,
    Nous allons immanquablement vers la destruction contrôlée et systematisee de l’occident sans qu’une à tion significative ne soit levé par nos dirigeants incompétents et ignorant de l’effet dévastateur de l’immigration massive.
    Vive la révolution constructive.
    Bravo Gregory pour votre engagement dans ce combat indispensable à notre survie.

  • Bravo Gregory pour votre implication contre la destruction systématique de notre démocratie qui n’a de source que les pays étrangers anti européen et certaines
    sources politiques gouvernementales dont nos dirigeants ignorent outrageusement leur influence cataclysmique sur notre idée du mieux vivre ensemble.

  • Curieuse et merveilleuse coïncidence que la parution de cet article! En effet, sortant d’un conseil municipal il y a trois jours, et après avoir entendu de la bouche du maire la révélation empreinte de ravissement de l’installation en plein centre de notre bourgade (St Laurent de Chamousset dans le Rhône) d’un « restaurant » kebab sans que cela ne provoque une seule réaction d’indignation parmi les quatorze conseillers présents – à l’exception de moi-même- , j’ai pu observer l’étonnement de la plupart d’entre eux et la réprobation par certains à mon égard.
    Je me servirai donc de votre article, Mr Roose, comme cartouche de combat culturel dans mon environnement.
    Merci.

    • Bonjour, si vous souhaitez que je vous envoie un zoom sur la situation des kebabs et mosquées et boucheries halal dans votre secteur, faites-moi signe. Bravo pour votre courage. À bientôt ! roosegregory@gmail.com

par Grégory Roose

Nouveautés LIVRES

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.