tagsislamisme

Pour la gauche, la victime n’est pas Thomas, mais les jeunes du quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère

P

Mehdi, Mounir, Salim et leurs amis ont été reçus à l’Assemblée sur l’invitation d’une députée NUPES. Ils ont déclaré vouloir prendre le pouvoir par les urnes, demandent le droit de vote des étrangers et réclament plus d’assistanat suite au meurtre de Thomas à Crépol suite à l’agression par des jeunes de leur quartier, le tout sous les applaudissements de quelques députés de gauche. Parmi les...

La haine [micronouvelle]

L

Un humanitaire, progressiste et gauchiste assumé, apporte son aide à un migrant qui fait preuve envers lui d’une extrême gratitude. Le métal froid déchira son bas-ventre. La surprise l’étreignit davantage que la douleur quand il aperçut le visage rieur de son ami Farouk. Il avait longuement quémandé son amitié au sein du foyer où le mineur supposé était choyé par des renégats de...

Islamistes et musulmans : la grande ambiguïté

I

Les islamistes se nourrissent de l’importance numéraire des musulmans en France pour asseoir leur influence en jouant sur les amalgames et la victimisation. Alors que l’attentat islamiste odieux contre Samuel Paty aurait dû faire l’objet de condamnations unanimes, plusieurs organisations de défense des musulmans ont préféré jouer la carte de la victimisation en dénonçant un prétendu amalgame qui...

La police a-t-elle protégé un rassemblement musulman… En plein confinement ?

L

Que s’est-il passé à Sète ? La police a-t-elle sécurisé une cérémonie musulmane rassemblant de nombreux participants au quartier de la Plagette ? La mairie a-t-elle fourni des masques pour l’occasion ? Il y a une semaine, à Sète, Ayoub, 25 ans, connu de la police pour des affaires de drogue, est abattu de plusieurs balles dans sa voiture par deux tireurs présumés, Sofiane et Abdelkrim. Son...

Une fosse commune avec 1 500 cadavres de civils découverte à Al-Raqa, ancien bastion de l’État islamique

U

Des secouristes et des volontaires ont découvert, au nord de la ville d’Al-Raqa (Syrie), une fosse commune contenant plus de 1 500 cadavres de civils, précisément dans une zone contrôlée par le groupe terroriste Daesh jusqu’en octobre 2017, date à laquelle ils ont été tués. Il y aurait environ 4 000 morts au total, selon des sources locales. Le quotidien syrien Al-Watan reprend les...

Nouveautés LIVRES

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.