Erquy [micronouvelle]

Un homme fuit son quotidien en trouvant refuge auprès de la nature. Du haut de la baie d’Erquy, il se sent revivre.

La baie d’Erquy renaissait de sa mort quotidienne. La nuit mourrait à son tour, après avoir tué le jour dans ce cycle éternel qui rythme la vie terrestre. J’empruntais un petit chemin à travers les dunes qui me conduisait vers un trône de grés rose protégé par la mer encore engourdie. Depuis mon promontoire, je dominais ciel, terre et mer.

Les landes reflétaient les couleurs de la belle saison tandis que je respirais les parfums salés de la bise qui transportait mon esprit tourmenté vers un ailleurs. J’étais seul, assis sur le toit d’un monde qui n’existait que pour moi, m’enivrant du silence qui dansait au rythme des vagues. 

Mais t’es où encore ??! Pense à prendre du pain et du lait en poudre. On part dans 10 minutes…

J’obéis aux injonctions du SMS, résolu à accepter mon sort, accroché à cet instant de plénitude qui m’accompagnerait tout au long d’une vie que je ne maîtrisais plus.

Laisser un commentaire