GPA et trafic d’êtres humains : vers une interdiction dans l’UE ?

G

Cet article a été lu par 751 personnes

L’actualité est parfois faite de nouvelles surprenantes et rafraîchissantes. Je voulais vous partager celle-ci. La gestation pour autrui, qui consiste à louer le corps d’une femme pour acheter un bébé, pourrait bientôt être considérée comme du trafic d’être humain par l’Union européenne et être donc interdite…

Une directive européenne sur la lutte contre la traite d’êtres humains a été révisée pour ajouter l’interdiction de la gestation pour autrui (GPA). L’amendement a été adopté en commission au Parlement européen avec 58 voix pour et 28 voix contre. François-Xavier Bellamy espère que la France soutiendra cette décision et souligne que les socialistes français et une partie de la macronie ne sont pas favorables.

Les négociations entre le Conseil, la Commission et les rapporteurs du Parlement européen doivent maintenant commencer. A suivre !

A propos de l'auteur

Grégory Roose

Écrivain et éditorialiste. J'écris des nouvelles et des récits courts. Mes livres sont disponibles ici

commentaire

Laisser un commentaire

  • Probablement une erreur d’interprétation lors du vote. Je suppose que cela reviendra sur la table avec une décision inverse grâce aux euros dollars que Soros & fiston vont faire pleuvoir sur les parlementaire de l’institution la plus corrompue d’Europe.

Nouveautés LIVRES

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.