Mieux qu’un tableau, qu’un long texte ou même qu’un graphique, je vous propose de consulter cette carte interactive qui présente de fortes disparités entre départements.

Certains départements, comme Paris, n’ont accordé que 7,23% de vote à la liste Rassemblement national menée par Jordan Bardella lors des élections européennes de 2019. A l’inverse, d’autres départements, comme l’Aisne, ont massivement voté pour le parti présidé par Marine le Pen, avec 39,88%. Hors métropole, c’est Mayotte qui remporte la palme du département le plus sensible aux projets du RN, avec 46,12 % des voix.

Lire aussiImplantation de l’Islam en France (carte interactive)

On peut constater que les départements du pourtour méditerranéen ainsi que le quart nord-est de la France ont massivement voté pour le RN lors de ces élections alors que la Bretagne, la région parisienne et le Massif central ont assez peu voté pour ce parti.