A la campagne

A

Cet article a été lu par 215 personnes

A bien y réfléchir, je suis un produit de cette France périphérique décrite en 2014 par le géographe Christophe Guilluy : ni tout à fait urbain, ni banlieusard, ni tout à fait de la campagne. Je suis né déraciné, dans le ventre mou de la France déclassée, produit de la standardisation des lieux, de l’habitus, du goût, de l’identité, des vieilles chansons que l’on n’avait oubliées, de la terre abreuvée du sang de nos ancêtres tapissée de temples de la consommation, de l’école à la dérive, de la défrancisation des noms et des prénoms, du cloaque mondial et de la tiers-mondisation.

C’est à la campagne que j’ai pris racine, dans cette France profonde où l’Homme et la terre ne font qu’un. C’est à la campagne que j’ai trouvé refuge, fuyant le creuset putride des villes-monde qui n’offrent comme perspective que l’illusion macabre de l’unité dans la diversité.

A propos de l'auteur

Grégory Roose

Écrivain et éditorialiste. J'écris des nouvelles et des récits courts. Mes livres sont disponibles ici

ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Nouveautés LIVRES

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.