2 millions de musulmans afghans déportés par…le Pakistan

2

Cet article a été lu par 966 personnes

Le Pakistan a ordonné la remigration progressive vers l’Afghanistan de près de deux millions d’Afghans vivant illégalement sur son territoire. Les réseaux sociaux se sont enflammés à l’annonce de cette nouvelle, alors qu’en France les expulsions sont exécutées à dose homéopathique, même s’agissant de délinquants et de criminels étrangers multirécidivistes. Je vous explique ce qui se passe du côté d’Islamabad
DERNIERE MINUTE - Le Pakistan suspend l'expulsion des migrants afghans en attente de visas pour l'Occident, selon le site d'information Khaama Press. Le ministre de l'Intérieur pakistanais a souligné, lors d'une réunion avec des diplomates occidentaux, l'engagement du Pakistan à répondre aux préoccupations concernant l'expulsion des migrants du pays. Selon des sources officielles pakistanaises citées par Express Tribune, les migrants en attente de visas pour les pays occidentaux ne seront pas expulsés. Le ministre de l'Intérieur a exhorté les représentants politiques des nations occidentales à accélérer le processus d'octroi de visas pour les Afghans prévus pour la réinstallation à l'Ouest.

Le gouvernement pakistanais a approuvé la création de centres de déportation en vue du rapatriement de centaines de milliers de ressortissants afghans résidant illégalement, juste avant l’échéance fixé au 1er novembre 2023. Ce plan fait partie du « Plan de Rapatriement des Étrangers Illégaux » visant à arrêter et à rapatrier ces Afghans vers l’Afghanistan. Le ministre pakistanais de l’Intérieur, Sarfaraz Bugti, a estimé qu’environ 1,7 million d’Afghans sont concernés par cette rapatriement forcé. Des centres spéciaux de rapatriement seront ainsi établis dans quatre provinces du Pakistan, dont deux bordent les 2 600 kilomètres de frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan et accueillent la plupart des familles de réfugiés.

Ce plan confère aux administrations de district, à la police, aux autorités judiciaires et pénitentiaires le pouvoir de détenir et de déporter les Afghans résidant illégalement au Pakistan. Les personnes reconnues coupables de délits mineurs seront expulsées, tandis que celles condamnées ou en procès pour des « crimes graves » ne seront pas renvoyées en Afghanistan, mais resteront en prison. Le gouvernement pakistanais a promis de mener ces expulsions de manière « progressive et ordonnée ». Les autorités ont précisé que cette répression ne visera pas les 1,4 million de réfugiés afghans vivant légalement dans le pays ni les 900 000 autres détenant des cartes de citoyenneté afghanes valides et enregistrés officiellement au Pakistan en tant que migrants économiques.

Malgré les objections des Talibans et les préoccupations des Nations unies, le Pakistan persiste dans son plan, poussant des dizaines de milliers d’Afghans à retourner volontairement dans leur pays d’origine. La prise de pouvoir par les Talibans en Afghanistan a entraîné un exode massif, touchant des professionnels et des activistes. Beaucoup hésitent à revenir en raison des politiques strictes des Talibans, notamment en matière d’éducation et d’emploi des femmes.

Pendant ce temps, en France, le gouvernement multiplie les OQTF (obligation de quitter le territoire français) sans jamais, ou presque, les exécuter ! Résultat : des centaines de milliers de clandestins de tous les pays du monde, principalement musulman, errent en France en toute illégalité, laissant craindre le pire en matière de sécurité et d’unité nationale. Et comme si cela ne suffisait pas, nous allons devoir accueillir, sans que personne ne nous demande notre avis, des milliers d’Afghans que même le Pakistan, pays musulman, ne veut pas accueillir ! Évidemment, il n’y aura, parmi ces « réfugiés », que des futurs médecins, écrivain et ingénieur-philosophe. Aucun Taliban ni futur terroriste. Aucun !

Voici comment le pays des droits de l’Homme est en train devenir les pays des droits de l’Autre.

Ponctuel
Mensuellement
Annuellement

Faire un don ponctuel

Faire un don mensuel

Faire un don annuel

Choose an amount

€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00

Or enter a custom amount


Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel

A propos de l'auteur

Grégory Roose

Écrivain et éditorialiste. J'écris des nouvelles et des récits courts. Mes livres sont disponibles ici

commentaire

Laisser un commentaire

Nouveautés LIVRES

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.