La locomotive [micro-fiction]

Le conducteur d’un vieux train transporte, pour la dernière fois, des passagers vers Lille. Qui se souviendra de lui ?

Daniel nourrissait avec frénésie le monstre d’acier dont le ventre réclamait toujours plus de charbon. Un panache de fumée s’échappait de la cheminée pour s’écraser contre des nuages plus gris que lui. La locomotive s’approchait de Lille et il observait, entre deux fournées, l’horizon camouflé par les toits de la vieille ville. L’arrivée en gare se déroula dans la liesse intérieure. Le train déversait des grappes de passagers reconnaissants qui disparaissaient vers la GrandPlace en lui adressant un dernier regard.

C’était son dernier voyage. On se souviendrait d’elle, mais on avait déjà oublié l’homme qui la fit exister.