Petite histoire du Grand Remplacement aux États-Unis

P

Cet article a été lu par 276 personnes

Au fil de l’histoire des États-Unis, les Amérindiens ont subi un déclin progressif et tragique, remplacés peu à peu par les immigrants venus de tous horizons, et pas seulement d’Europe. Cette histoire complexe et douloureuse vécue par ces peuples autochtones fait écho à notre avenir incertain, celui des peuples européens menacés par le Grand Remplacement

Le début de ce processus remonte à l’arrivée des premiers explorateurs européens au XVe siècle. En 1492, Christophe Colomb découvre le Nouveau Monde et ouvre la voie à une vague d’immigration européenne. Des Espagnols, Portugais, Anglais et Français s’aventurent alors sur le continent américain qu’ils considéraient comme vierge et à explorer. C’était le Nouveau Monde, celui de la deuxième chance où tout devenait possible. Ces femmes et ces hommes, portés par des rêves de richesses et de gloire, vont provoquer, souvent sans le savoir ni le vouloir, le destin funeste des Amérindiens.

L’un des premiers exemples de cette tragédie écrite en de multiples actes est l’histoire des Tainos, un peuple autochtone des Caraïbes. Suite à la découverte de Christophe Colomb, les Espagnols réduisent rapidement les Tainos en esclavage et les exposent à des maladies européennes contre lesquelles ils n’ont aucune immunité. Les Tainos, qui étaient environ 250 000 avant l’arrivée des #Européens, sont presque entièrement décimés en l’espace de quelques décennies.

Au XVIIe siècle, les colonies britanniques s’établissent le long de la côte Est de l’Amérique du Nord, et les tensions entre les colons et les Amérindiens s’intensifient. Les guerres anglo-amérindiennes, comme la guerre du Roi Philip (1675-1676), montrent que les Amérindiens résistent courageusement à l’invasion de leurs terres. Malgré leur courage, les populations autochtones subissent de lourdes pertes humaines et territoriales et s’enlisent inexorablement vers la Grand Substitution ethnique de leurs peuples par d’autres peuples.

Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, les colons européens ont continué à s’étendre à travers le continent, déplaçant et exterminant les Amérindiens au fur et à mesure de leur avancée. Les maladies importées d’Europe, comme la variole, ont très notablement participé au remplacement des populations autochtones, dont le système immunitaire n’était pas préparé à résister à ces nouveaux agents pathogènes. On estime que la population amérindienne a ainsi été réduite de 90 % entre 1500 et 1900.

L’indépendance des États-Unis en 1776 a marqué un tournant dans la relation entre les Amérindiens et les nouveaux immigrants. Alors que la disparition progressive des Amérindiens était le fruit d’événements aussi tragiques que « spontanés », la nouvelle nation américaine, alors en pleine expansion, va progressivement adopter une politique organisée d’expulsion et de déplacement des tribus amérindiennes vers l’ouest du pays. C’est ainsi qu’au XIXe siècle, les États-Unis adoptent la politique de la « Destinée manifeste », qui prétend que les Américains ont le devoir divin de s’étendre d’un océan à l’autre. Cette politique conduit à l’expulsion forcée des Amérindiens de leurs terres ancestrales. La tristement célèbre « piste des larmes » en est un exemple frappant : entre 1830 et 1850, près de 100 000 Amérindiens ont été déplacés de force de leurs terres ancestrales vers des réserves situées à l’ouest du Mississippi.

L’histoire des Amérindiens aux États-Unis est ainsi marquée par un déclin tragique et progressif résultant des multiples vagues d’immigration, des conflits et des maladies importées par les colons européens. Ce passé douloureux doit être un rappel permanent de l’importance de préserver et de respecter les cultures et les droits des peuples autochtones, y compris des peuples Blancs en dépit des erreurs passées.

A propos de l'auteur

Grégory Roose

Écrivain et éditorialiste. J'écris des nouvelles et des récits courts. Mes livres sont disponibles ici

commentaire

Laisser un commentaire

Nouveautés LIVRES

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.