Je viens de découvrir que la Petite Sirène, personnage inventé par le danois Hans Christian Andersen, est devenue noire. On pourrait s’en foutre. D’ailleurs, certains ne s’en privent pas. Mais s’en foutre, c’est déjà renoncer, accepter, capituler devant cette nouvelle tentative d' »expropriation culturelle » de l’Occident. Alors je m’enquiers de cet étrange parti pris qui m’étonne autant qu’il me gêne.

Lire la suite