Erdogan affirme que la mort de Khashoggi était « un meurtre planifié »

E

Cet article a été lu par 175 personnes

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mardi que la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat de son pays à Istanbul était le résultat d’un « meurtre planifié ».

« L’assassinat a peut-être eu lieu au consulat, officiellement sur le territoire saoudien, mais c’est quand même dans notre pays, il ne peut pas être dissimulé par une immunité diplomatique », a déclaré Erdogan.

Lors de son discours devant le Parlement, le président a rapporté de nombreux détails révélés par l’enquête turque, à commencer par la venue d’une équipe saoudienne la veille du crime qui a inspecté différents lieux de la région d’Istanbul pour préparer le meurtre.

À la lumière des données connues, Erdogan a proposé que les 18 citoyens détenus en Arabie saoudite soupçonnés d’avoir des liens avec le meurtre du journaliste soient jugés en Turquie .

« Je lance un appel au roi Salman pour que ces personnes soient jugées à Istanbul », a déclaré Erdogan après avoir décrit la mort de Khashoggi comme « un meurtre horrible planifié ».

Questions aux autorités

En outre, le président turc a demandé publiquement aux autorités saoudiennes  » pourquoi il n’y avait pas de cadavre  » dans cette affaire à demandé qui avait donné l’ordre de perpétrer ce crime.

A propos de l'auteur

aurora.info

ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Nouveautés LIVRES

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.