Des « antifascistes » saccagent Angers en toute impunité

D

Cet article a été lu par 108 personnes

Un groupuscule antifasciste angevins 
avait appelé à manifester le samedi 22 septembre 2018 après-midi dans le centre d’Angers contre l’existence d’une bar associatif, l’Alvarium, tenu par de jeunes identitaires. 

La manifestation a rapidement dégénéré en opération de saccage impuni. 
Selon Ouest-France, plus de 200 personnes ont répondu samedi à l’appel de ce groupuscule d’extrême-gauche qui invitait, depuis leur blog, ses sympathisants à se rassembler place Imbach à Angers (Maine-et-Loire) dans une ambiance « festive » . 
Le sens de la fête des antifascistes est tout particulier. Des murs de la ville ont été tagués, du mobilier urbain a été dégradé et des vitrines d’agences bancaires ont été détruites. 
Cependant, le procureur de la République n’a pas poursuivi les auteurs de ces dégradations. Il a déclaré à la presse que six interpellations avait été effectuées pour des tags. 
Aucun blessé n’a été constaté. La Ville d’Angers a condamné en vain le comportement destructeur de ces manifestants sur son compte Facebook. 

A propos de l'auteur

aurora.info

ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Nouveautés LIVRES

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.