Confinement et distanciation sociale sans doute nécessaires jusqu’en 2022 ?

C

Cet article a été lu par 122 personnes

Selon une étude de chercheurs de l’université d’Harvard, il faudra alterner entre des périodes de confinement et de liberté afin de prévenir une nouvelle vague de l’épidémie. Des déconfinements épisodiques qui permettront de construire une immunité collective.

n est loin d’en avoir fini avec la distanciation sociale et le confinement. Selon une étude publiée ce mardi 14 avril par la revue Science, plusieurs périodes de distanciation sociale seront sans doute nécessaires jusqu’en 2022 pour empêcher que le nouveau coronavirus n’engorge les hôpitaux de malades aux États-Unis. C’est ce qu’estiment des chercheurs d’Harvard.

L’équipe d’Harvard a en effet modélisé la pandémie de Covid-19, la maladie causée par le virus, en partant de l’hypothèse qu’elle serait saisonnière comme d’autres virus de la même famille, dont des coronavirus responsables du rhume, qui aiment l’hiverLeur simulation a dû s’accommoder de nombreuses inconnues, notamment sur le niveau et la durée de l’immunité acquise par une personne contaminée.

A propos de l'auteur

aurora.info

ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Nouveautés LIVRES

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.