Pour me soutenir, découvrez mes livres ici

pourquoi je reste à reconquête

p

Cet article a été lu par 526 personnes

Je pense être suffisamment bien informé, par des sources internes au parti Reconquête, soutenant l’un et l’autre camp, des raisons du divorce Zemmour-Knafo-Maréchal et ses soutiens, mais je ne suis pas un politicien, simplement un militant idéologique. Bien-sûr, je regrette cette séquence dramatique et j’en suis déçu. Mais dans tous les partis politiques, il y a des enjeux d’égo et de carrière. Dans tous les partis, il y a des comportements humains qui poussent aux alliances, puis aux trahisons. C’est quasiment inéluctable. La première règle en politique, c’est qu’il n’y a pas d’amis en politique. Simplement des alliés de circonstance.

Je viens de renouveler mon adhésion à Reconquête, qui représente le mieux mes idées. Pour autant, je confirme que face à l’immensité de l’enjeu, je voterai pour le candidat de la désunion des droites le plus susceptible, dès le premier tour, de remporter l’élection. C’est donc une adhésion de soutien et un vote utile, dans un contexte où l’enjeu pour notre pays dépasse nos désaccords partisans. Je m’explique.

En tant que militant pour la France, je cherche à soutenir le parti politique, qui ne doit être vu que comme un outil au service d’une cause, pas comme un fan club, correspondant le mieux à mes idées et qui porte le mieux les espoirs que j’ai pour notre pays. J’ai donc décidé de renouveler mon adhésion à Reconquête, un peu par esprit de fidélité, mais surtout car je n’ai aucune raison idéologique de renoncer à soutenir ce mouvement qui nous a donné tant d’espoir et dont le RN a d’ailleurs éminemment besoin, pour se recentrer comme pour droitiser certaines de ses positions. J’ai quitté le FN, car c’est le FN qui avait changé de cap idéologique, affichant clairement son virage au centre-gauche. J’avais bien saisi la stratégie sous-jacente d’accommodements raisonnables avec leur socle idéologique dans une logique de conquête du pouvoir, mais je n’aurais pu supporter de devenir le porte-parole d’idées qui ne me conviennent pas. Dans ces circonstances, pour en revenir à R!, sa ligne politique n’ayant pas changé, je n’ai aucune raison, en tant que militant, qu’écrivain et qu’électeur, à quitter le navire dans lequel je ne suis rien d’autre qu’un adhérent sans ambition politique.

J’invite donc tous mes lecteurs à voter en leur âme et conscience, en fonction de la configuration politique dans leur circonscription, pour faire en sorte que ni la macronie, ni les gauchistes, ne prenne le pouvoir dans notre pays. Nous aurons tout le loisir de choisir nos chapelles respectives après les élections des 30 et 7 juillet, en espérant que nous pourrons enfin construire, en fonction de nos idées communes comme opposées, une union des droites efficace, durable et respectueuse de nos différentes sensibilités.

J’ajouterai que, lorsque de Marion et ses soutiens sont arrivés chez Reconquête, j’avais imaginé qu’après les européennes, Eric Zemmour, qui admet lui-même ne pas être un politicien, leur aurait cédé la place à la tête du parti pour prendre celle de président d’honneur (à vie) afin de bénéficier d’une totale liberté de parole et d’insuffler son aura au sein du bureau exécutif. Malheureusement, ça n’a pas pu se dérouler ainsi.

A propos de l'auteur

Grégory Roose

Écrivain et éditorialiste. J'écris des nouvelles et des récits courts. Mes livres sont disponibles ici

commentaires

Laisser un commentaire

  • Je commence à peine à digérer la trahison de Marion envers les électeurs de Reconquête dont je fais parti depuis le début. J’ai du mal à digérer qu’elle va avoir une place de parlementaire Européen à 15000 euros par mois grâce à moi alors que je suis à peine au smic. Je ne me plains pas de mon sort mais par principe je ne la suivrai pas. Je reste fidèle à Reconquête, Sarah Knafo, Stanislas Rigault, Jean Messiha, Stéphane Ravier, Damien Rieu etc … Si la droite patriote perd c’est avant tout à cause de Marine Le Pen qui ne veut pas de coalition avec Reconquête ? Pourquoi ? Personnellement j’y vois de l’antisémitisme mais je peux me tromper. Ce qui me fait penser ça c’est que Marine Le Pen a été biberonnée à l’antisémitisme avec son père qui est incontestablement un antisémite (je répète qu’il a été jusqu’à devenir le parrain d’un enfant de MBALA, le même qui a un très gros publique musulman des quartiers avec sa détestation maladive des juifs (shoananas à qu’est ce qu’on se marre, passer en dérision un des pire génocides de l’histoire c’est rigolo). Les ennemis de mes ennemis sont mes amis peu importe leur couleur politique n’est ce pas Jean Marie. Le pire c’est qu’elle voudrait rendre responsable Zemmour et Sarah Knafo de l’éventuelle et très probable défaites de la droite patriote. Comme par hasard ? Ben voyons c’est toujours de la faute des juifs dans le monde de Marine Le Pen. Et pour Marion ? Elle qui défend la France Catholique : est elle vraiment la philosémite qui défendait Israël contre le Hamas ? Ou son éducation familiale et l’inspiration de son grand père l’ont t’elle rattrapé avec un soupçon du mythe du peuple déicide dans un coin de sa tête. Alors Marion ? Les juifs sont toujours des traitres ? Hier ils ont tué Jésus et aujourd’hui ils tuent la chance des patriotes d’accéder au pouvoir ? Quand on écoute la dernière interview du Z chez BFM (avec une Ana Cabana sous amphétamine, lol) comment ne pas croire en la sincérité du Z? Et quand on voit l’effort de Sarah Knafo chez TPMP jusqu’à vouloir téléphoner à Bardella pour lui faire entendre raison, on ne peut pas penser rationnellement que Reconquête est fautif. Mais quand on est fautif d’être juif on est toujours fautif. Exactement le sort que subit Israël en ce moment. Israël « le juif du monde », pointé scandaleusement du doigt comme un pays génocidaire simplement parce qu’il mène une guerre existentielle face à des terroristes islamistes frères musulmans qui rêvent du même sort pour les « kouffars » de France.

  • Je n’ai AUCUNE confiance dans le baratin tiède de Bardella et autre Marine qui a trahi son père.. Souvenons-nous du slogan de la première affiche du Front dans les années 1970 :
    AVEC NOUS AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD..
    Hélas il est trop tard. Et ce n’est pas le RN dirigé par le Deep state qui va changer les choses fût-ce avec les subsides de Soros.
    Avoir vu trop tard, compris trop tard agit trop tard, c’est la recette de tout échec. De Profondis.
    Je reste avec Zemmour, des fois que…

  • Je complète mon commentaire précédent après avoir vu la tronche de Bompard et toute la clique de la coalition de gauche. Je voterai RN à contrecoeur car après le coup des 5 traitres que sont Bay, Ravier, Trochu, Peltier et la numéro uno Marion je préfère encore eux à Rachid Mélenchon !

  • bonsoir a tous .
    bon la question est toujours la même :
    en cas de deuxième tour L.F.I. contre un Macroniste ;
    vous votez quoi ?

Nouveautés LIVRES

Restons en contact

Pour rester informé de mes nouvelles publications ou me contacter directement, abonnez-vous à mes réseaux !

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.

Je m'inscris à la newsletter !

Publications, exclusivités, événements à venir, bonus, dédicaces... Recevez toutes mes actualités en vous inscrivant à la lettre de diffusion.