Mois : juin 2019

Greta Thunberg est instrumentalisée. Demandons sa protection par les Nations unies !

La jeune suédoise de 16 ans a des convictions, c’est une certitude. Mais ses parents irresponsables laissent leur fille, atteinte d’une forme d’autisme, sécher les cours chaque vendredi et parcourir le monde pour « sauver le climat », au détriment de sa santé physique et mentale.

Derrière des moments forts mis en valeur par les médias, on trouve un petit génie suédois des « public-relations », Ingmar Rentzhog. L’envers du conte de fées est donc bien moins joli : Greta Thunberg est instrumentalisée par des adultes qui ont tout à gagner à développer le capitalisme vert. C’est de l’exploitation !

Demandons au Nations Unies de faire respecter la convention internationale des droits de l’enfant et de faire cesser l’exploitation de la jeune Greta, atteinte d’une forme d’autisme, avant qu’un drame ne se produise.

Lire la suite

Poème pour Emmanuel Macron, héritier l’Alcibiade

Petit poème en l’honneur du digne héritier d’Alcibiade, maître dans l’art du double jeu, traître à sa patrie, qui intrigua avec les oligarques, vendit plusieurs fois Athènes à l’ennemi. Mêlé à de multiples scandales, Alcibiade, victime de son ambition personnelle, fut chassé et finit broyé par la défaite définitive d’Athènes.

 

Surgi du néant, il imposa son séant

Sur un trône de papier qu’on lui fit sur mesure,

Sans douter de son droit, ne fût-ce qu’un instant,

De s’arroger le pouvoir de la démesure.

Arrogant et moqueur, bien que tenu en laisse,

Étranger aux honneurs et aux scènes de liesse,

Le taquin faquin reste agile et ne rompt point.

L’héritier provoque et se plaint d’être incompris

Il heurte le coq mais devant l’aigle s’extasie

Il suscite la révolte puis affiche son mépris

Clame son amour de l’Autre pour se plaindre du repli.

Il geint, gémit tandis que son peuple il trahit.

 

Nous risquons de disparaître de la même manière que les Romains

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre » ou encore l’Histoire se répète toujours deux fois, « la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce ». Les citations déplorant l’incapacité des Hommes à tirer les leçons de l’Histoire sont pléthore. La décadence et la disparition de l’Empire romain ont fait l’objet de tant de livres et d’analyses qu’on en a oublié l’essentiel.

Rome avait de nombreux ennemis, parmi lesquels Carthage est sans doute le plus célèbre. Mais c’est la politique migratoire incontrôlée, l’échec de la politique d’assimilation des étrangers, couplée à une « concaténation de causes multiples », écrivait Paul Veyne1, qui ont causé sa perte.

La France et l’Europe, héritières de l’Empire romain, commettent les mêmes erreurs, à un rythme qui pourrait causer leur chute bien plus rapidement.

Lire la suite

Contre-feu médiatique

La technique du contre-feu médiatique est très souvent utilisée par le pouvoir pour focaliser l’attention du grand public sur un sujet qui cristallise les tensions, suscite le débat jusqu’à l’enfermer dans des querelles stériles.

A quelles fins ? Eh bien, il permet par exemple de détourner l’attention d’un projet de loi potentiellement liberticide par exemple, tel que celui porté par la députée LREM Laetitia Avia, opportunément nommé « projet de loi contre la Haine en ligne« . C’est donc à cette fin qu’un rapport préconisant la légalisation du cannabis occupe tout l’espace médiatique depuis hier.

Lire la suite

Jean Messiha, le Nouvel Homme politique

Jean Messiha n’apparaissait pas sur la liste du Rassemblement national aux élections européennes de 2019. Pourtant, en l’espace de seulement trois ans, Jean Messiha s’est imposé dans le paysage mediatico-politique comme un contradicteur hors-pair, un loyal bâtisseur de l’ombre et un orateur de grande qualité. De quoi brouiller les logiciels des gardiens de la doxa.

La savante simplicité de son discours contraste avec la finesse de ses analyses. Son « parler vrai » bouleverse le paysage politique et suscite autant l’adhésion des amoureux de la France que le rejet et l’incompréhension de ceux qui veulent en faire la terre promise des communautarismes.

L’ancien coordinateur du programme présidentiel de Marine le Pen lors des élections de 2017, devenu délégué national du Rassemblement National (RN), ne figurait pourtant pas sur la liste du RN aux élections européennes de mai 2019. Cette absence a surpris bon nombre d’observateurs et a fait davantage couler d’encre que sa présence sur cette liste n’en aurait faite couler, fût-elle en position non-éligible.

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

coq-enchaine-journal-clandestin-sous-manteau-imprimer-resistance-contre-censure-facebook